Rendez-vous au dernier carrefour
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Rendez-vous au dernier carrefour

Forum consacré à Hubert-Félix Thiéfaine.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeJeu 19 Mar - 20:46

Clo a écrit:
Adrien a écrit:
Ah ouais Lunar, soyons d'accord, quand je parle de Besson, je pisse à la raie de ses productions. Non je parle des grands films de Besson : Subway, Nikita, Léon ...

Mouais.... sans compter les procès pour les films qu'il dit avoir écrit notamment Léon et Jeanne d'Arc.... Rolling Eyes
J'ai horreur de Besson! Evil or Very Mad

Léon, en ce moment sur M6 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 22 Mar - 18:55

Le Dimanche soir chez moi, c'est soirée cinéma !
Ce soir je me passe un film que j'ai eu à prêter :

Bande-Annonce


Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Affiche_Confidences_trop_intimes_2003_1

Certains d'entre vous l'ont-ils déjà vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 46
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 22 Mar - 19:01

Non mais il parait qu'il est génial,j'adore Luchini !!
Revenir en haut Aller en bas
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 22 Mar - 21:48

Moi aussi, Luchini est sans doute mon acteur préféré...

Je viens de finir de regarder le film. Le jeu des acteurs est très performant, le scénario original et intrigant. L'atmosphère deviendrait presque inquiétante. Pas un grand film, mais un film de qualité néanmoins, qui est à recommander, notamment à ceux qui aiment Luchini !

Je résume le scénario, sans dévoiler les clés du film :
Une femme dont le couple bat de l'aile se rend en consultation chez un psychiatre. Or, elle se trompe de porte et se confie en fait à un conseiller fiscal. Ce dernier, troublé par les déclarations intimes de cette dernière ne lui dit pas qui il est. Peu à peu, s'instaure entre eux un dialogue allant jusqu'à la dépendance ...

J'pense avoir correctement résumé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 12 Avr - 9:06

Hier soir je suis allé au ciné voir "Erreur de la banque en votre faveur", un film de Michel Munz et Gérard Bitton avec Gérard Lanvin, Jean-Pierre Darroussin, Barbara Schulz.
Il s'agit d'une comédie française relative au milieu de la banque et de la finance et qui fait le récit de délits d'initiés (Rien de tel en temps de crise).

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Erreur-de-la-banque-08-04-2009-15-g

Synopsis : Lorsque Julien Foucault, maître d'hôtel de la très vénérable banque d'affaires Berthin-Schwartz, apprend son licenciement, il y voit l'occasion de réaliser son rêve de toujours : ouvrir un restaurant avec son meilleur ami Etienne.
Pourtant, après 17 ans de bons et loyaux services, la banque lui refuse tout appui financier. Julien décide alors de tirer profit des informations confidentielles dont usent ses employeurs, mais ces derniers le prennent en flagrant délit d'initié et décident de lui jouer un tour machiavélique.


Bande-Annonce
Revenir en haut Aller en bas
Le Doc.
T'as pris un golden Cadillac moi un double zéro
Le Doc.

Nombre de messages : 3091
Age : 23
Date d'inscription : 27/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 12 Avr - 9:15

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10
Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 La-vag10
Revenir en haut Aller en bas
PK
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
PK

Nombre de messages : 866
Age : 43
Localisation : La tête mouillée entre tes cuisses
Date d'inscription : 28/09/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Avr - 17:50

Je le recommande


Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Dans-la-brume-electrique-42343
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 46
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Avr - 18:13

J'adore Tommy Lee Jones , je vais attendre le dvd...
Revenir en haut Aller en bas
http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Avr - 18:24

PK a écrit:
Je le recommande


Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Dans-la-brume-electrique-42343

Un pote m'en a parlé, on devrait aller le voir ...
Revenir en haut Aller en bas
PK
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
PK

Nombre de messages : 866
Age : 43
Localisation : La tête mouillée entre tes cuisses
Date d'inscription : 28/09/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 19 Avr - 19:20

Vous pouvez y aller les yeux fermés, Tavernier est un GRAND Monsieur et Cinéaste...
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeSam 23 Oct - 23:31

Me voilà de nouveaux branché sur le hasard pour vous parler cinéma.
Avec celle qui partage ma vie, nous allons au cinéma régulièrement (une fois par semaine environ).
Je peux donc essayer de vous donner quelques pistes pour vos fréquentations à venir des salles obscures.

Le cinéphile que je suis devenu avec le temps (et grâce au soin d'un ami que vous avez peut-être déjà croisé sur le forum, Chrales) a toujours le même goût avéré pour le cinéma français.
Et c'est la pub de deux films français, justement, que je viens vous faire ici.
Non pas que je sois patriote (ça se saurait !), juste, je me répète, que j'aime cette faculté qu'a le cinéma français de nous exposer les choses simples avec une force énorme bien que dépourvue du spectacle, de l'excès et du surjoué que je retrouve trop souvent dans le cinéma américain.

Les deux sont selon moi des pointures. Toujours selon moi, ils sont à la comédie dramatique et au drame français ce que sont des Spielberg ou des Cameron au cinéma à grand spectacle américain.
Les deux rejoignent les plus grandes claques que le cinéma ait été amené à me mettre en pleine gueule jusqu'ici.

"Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet (Sortie le 20/10/2010)

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 19505586

Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel, Gilles Lelouche, Jean Dujardin, Laurent Lafitte, Valérie Bonneton, Pascale Arbillot, Joel Dupuch, Anne Marivin...

Durée : 2h34

Distribué par EuropaCorp Distribution

Synopsis : A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.



L'amour, l'amitié, nos relations avec autrui et avec nous même ? Chaque membre de cette bande de pote est un peu de nous. C'est parfois gratifiant, et à d'autres moment agaçant. Sans être trop naïf mais en allant à l'essentiel, ce film fait un bien énorme. Pendant 2h34 (dont aucune minute n'est de trop), on se retrouve confronté à des situations plus ou moins communes. Chaque situation propose implicitement une introspection. Et quand le film se termine, que la vie nous ait déjà amené à nous en rendre compte ou non, on s'aperçoit à quel point le quotidien nous éloigne de ces choses essentielles que sont l'amour, l'amitié, nos relations avec autrui et avec nous même... Ce film va peut-être en déranger plus d'un malgrè son succès cette semaine, car c'est un pied de nez à l'individualisme et à la dictature du métro-boulot-dodo. Un bel hommage à la vie, et à tous les bons sentiments. Du rire aux larmes, un bien dingue !


"L'homme qui voulait vivre sa vie" de Eric Lartigau (Sortie le 03/11/2010)

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 19497384

Avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve, Niels Arestrup, Branka Katic, Estaban Carvajal Alegria, Enzo Caçote, Eric Ruf...

Durée : 1h55

Distribué par EuropaCorp Distribution

Synopsis : Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n'est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.



Nous avions vu la bande annonce il y a un moment déjà, et le cinéma dans lequel nous allons organisait une Avant-Première du film en présence du réalisateur Eric Lartigau, et de Romain Duris.
En voyant à quel point la bande annonce m'avait retourné, ma chérie m'a invité à cette Avant-Première. Nous avons donc eu le privilège de voir ce film qui sortira le 3 novembre avec en prime, une petite conférence avec les deux invités venus le présenter. Le film est l'adaptation du roman américain du même titre de Douglas Kennedy. Encore une fois, ce quotidien comme j'en parlais pour le film précèdent. Ce quotidien qui insupporte un homme à la sensibilité exacerbée. Au point que ses actes lui échappent. Le temps de mettre en place les modalités qui lui permettront de changer de vie, et voici que le film change radicalement de ton, de décor, d'ambiance, comme change la vie du personnage. Le remord, la culpabilité, la remise en cause sont des thèmes abordés. Et toujours ce besoin de Vie, cette excitation et cette énergie dépensée pour lui donner un sens. Magnifique.


Ces deux films sont de véritables odes à la Vie. J'espère que j'aurai donner envie à certains d'entre vous d'aller au cinéma ces prochains jours.
Je continuerai à l'avenir. Il y a de belles productions à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Doc.
T'as pris un golden Cadillac moi un double zéro
Le Doc.

Nombre de messages : 3091
Age : 23
Date d'inscription : 27/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 24 Oct - 10:04


, j'ai vu " Les petits mouchoirs " mais par contre je n'irai pas voir " L'homme qui voulait vivre sa vie " car une phrase de Douglas Kennedy montre l'aspect limité de sa vision de la condition humaine :


, de Douglas Kennedy :

"« Dans mes livres, je rôde toujours autour de l'idée que chaque homme est très doué pour construire sa propre prison.."




Revenir en haut Aller en bas
Karen.
Tu craques ta mélanco
Karen.

Nombre de messages : 476
Age : 51
Date d'inscription : 22/04/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 24 Oct - 21:05

De l'homme qui voulait vivre sa vie, combien d'entre nous a-t-il vécu la vie dont il rêvait ?
Revenir en haut Aller en bas
Le Doc.
T'as pris un golden Cadillac moi un double zéro
Le Doc.

Nombre de messages : 3091
Age : 23
Date d'inscription : 27/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 24 Oct - 22:04

Karen. a écrit:
De l'homme qui voulait vivre sa vie, combien d'entre nous a-t-il vécu la vie dont il rêvait ?


Bonsoir Karen ,

En ce qui me concerne je n'ai - JAMAIS - rêvé une autre vie ou ma vie, je la construis au quotidien depuis aussi longtemps que mon âge avancé ( Wink Adrien ) . Malgré ma structure neurologique je n'ai jamais eu envie d'en changer malgré la pesanteur de mes T.O.C.s pathologiques.

Ha.. la branlette de certains écrivains qui écrivent sans penser Exclamation


Revenir en haut Aller en bas
Karen.
Tu craques ta mélanco
Karen.

Nombre de messages : 476
Age : 51
Date d'inscription : 22/04/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 19:38

Bonsoir Docky,

Pourtant enfant nous avons tous des rêves...
Revenir en haut Aller en bas
Le Doc.
T'as pris un golden Cadillac moi un double zéro
Le Doc.

Nombre de messages : 3091
Age : 23
Date d'inscription : 27/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeLun 25 Oct - 20:59

Karen. a écrit:
Bonsoir Docky,

Pourtant enfant nous avons tous des rêves...

Karen c'est un sujet un peu long à aborder en ce lieu, toutefois il nous fraudrait préciser ce que chacun de nous deux sous-entend par ce mot, je ne rêve que dans la phase dite paradoxale de mes cycles de sommeil. Maintenant je vais changer ma couche clown
Revenir en haut Aller en bas
Karen.
Tu craques ta mélanco
Karen.

Nombre de messages : 476
Age : 51
Date d'inscription : 22/04/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeMar 26 Oct - 6:44

...Pour mieux gérer nos incontinences verbales...

En ce qui me concerne je ne rêve pas que la nuit.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeDim 13 Fév - 11:48

Pour tout ceux qui n'envisagent rien d'autre que de regarder la télé en ce Dimanche soir, je vous suggère de toutes mes forces le très bon film de Rémi Bezançon sur France 2, Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie.
Vous m'en direz des nouvelles.
Il me semble en avoir déjà parlé ici-même.

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=127836.html
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeLun 21 Mar - 12:59

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Ma-Part-du-Gateau-affiche-749x1000

Bien plus important que le Beaujolais nouveau, le Klapisch nouveau !

Je reprends du service sur ce sujet consacré aux salles obscures. Avec ma puce, nous voyons de nombreux films et je peux donc vous parler aisément des nouveautés dans les salles. Aujourd’hui je viens vous parler du nouveau film de Cédric Klapisch ("Le péril jeune", "L’auberge espagnole", "Les poupées russes", "Paris"…), "Ma part du gâteau", avec (entre autres) Karin Viard, Gilles Lelouche, Kevin Bishop. Le Klapisch nouveau qu’on attendait avec impatience après "Paris" vogue entre Londres, Paris (encore lui), Venise (dans une moindre mesure) et surtout DUNKERQUE. Entre ouvriers à la lourde suite à des délocalisations, et traders riches qui s’enrichissent sur le dos de la précarité plus qu’ils ne créent d’emplois (n’ayons pas peur des mots, allons-y gaiement !), le film est la rencontre improbable d’un trader avec cette ouvrière larguée entre son boulot perdu, ses enfants, son divorce. Il est une succession d’images contradictoires entre richesse indécente, course au toujours plus (mais pour quoi faire ?) et précarité. Il m’a aussi rappelé à cette phrase de Bertrand Cantat, prononcée lors de la cérémonie des victoires de la musique en 2002, à l’intention de Jean-Marie Messier alors PDG de Vivendi : « Si on est tous embarqués sur la même planète, on est décidément pas du même monde ». Voilà, c’est exactement ça le nouveau Klapisch. Un portrait succinct d’une planète où plusieurs mondes se côtoient, pour le meilleur mais malheureusement souvent pour le pire. Voilà le fond, l’essentiel. Sur la forme, le jeu d’acteurs est précis. Mention spéciale à Gilles Lelouche pour ma part (du gâteau ?!) qui rentre parfaitement bien dans ce rôle de salaud-type qu’il doit probablement détester. Karin Viard se retrouve donc femme de ménage chez lui, très inspirée. De transactions en courtes discussions, ils vont apprendre légèrement qui est l’autre et quelle vie il est amené à vivre. Que dire d’autre sur ce très bon film, ah si : Courrez le voir !
On jouit quand cet enfoiré se prend un joli poing dans la gueule qu’il mérite plus qu’amplement. Merci Klapisch !

J'essayerai de parler des prochains films que je verrai. Toujours en salles, nous avons vu : "Black Swan", "Le discours d'un roi", "Le rite", "Rien à déclarer", "Sans identité", "Sex friends", "Une pure affaire".

J'avoue que je ne recommande pas tout. En revanche, je recommande "Le discours d'un roi", très beau film et "Sans identité", thriller très efficace de la trempe de "Taken".
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeMer 31 Aoû - 20:54

SI LA VIDEO NE S'AFFICHE PAS, CLIQUEZ SUR "VISIONNER SUR YOUTUBE"

Je poste ce titre ici car il fait partie de la bande originale du film "Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet que je ne cesserai de conseiller. Sans doute mon film préféré et en tous cas la claque cinématographique de l'année 2010. J'étais prêt à vous poster l'extrait du film où l'on peut entendre le titre mais je dévoilerai ainsi la fin du film et cela serait contre mon intérêt puisque ce que je souhaite c'est que, si vous ne l'avez pas déjà vu, vous courriez voir ce film magnifique.



Un autre extrait tiré de la bande original de la bande-annonce du film par Band Of Horses :



La bande-annonce du film, une fois de plus :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeJeu 1 Sep - 16:59

C'est génial de lire tes posts Adrien!
Tu me fais penser à mon fils quand il avait ton âge.
Bon maintenant il a 34 ans la vie l'a rendu moins enthousiaste..... Sad ou moins spontané, disons.

J'espère qu'on se rencontrera sur les concerts, j'ai vu que tu serais aussi à BXL et Bethune.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 30
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeLun 5 Sep - 10:07

Ca sera avec plaisir ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
ray
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
ray

Nombre de messages : 851
Age : 54
Localisation : gwada
Date d'inscription : 04/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeSam 5 Nov - 16:55

Adrien a écrit:
Me voilà de nouveaux branché sur le hasard pour vous parler cinéma.
Avec celle qui partage ma vie, nous allons au cinéma régulièrement (une fois par semaine environ).
Je peux donc essayer de vous donner quelques pistes pour vos fréquentations à venir des salles obscures.

Le cinéphile que je suis devenu avec le temps (et grâce au soin d'un ami que vous avez peut-être déjà croisé sur le forum, Chrales) a toujours le même goût avéré pour le cinéma français.
Et c'est la pub de deux films français, justement, que je viens vous faire ici.
Non pas que je sois patriote (ça se saurait !), juste, je me répète, que j'aime cette faculté qu'a le cinéma français de nous exposer les choses simples avec une force énorme bien que dépourvue du spectacle, de l'excès et du surjoué que je retrouve trop souvent dans le cinéma américain.

Les deux sont selon moi des pointures. Toujours selon moi, ils sont à la comédie dramatique et au drame français ce que sont des Spielberg ou des Cameron au cinéma à grand spectacle américain.
Les deux rejoignent les plus grandes claques que le cinéma ait été amené à me mettre en pleine gueule jusqu'ici.

"Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet (Sortie le 20/10/2010)

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 19505586

Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel, Gilles Lelouche, Jean Dujardin, Laurent Lafitte, Valérie Bonneton, Pascale Arbillot, Joel Dupuch, Anne Marivin...

Durée : 2h34

Distribué par EuropaCorp Distribution

Synopsis : A la suite d'un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.



L'amour, l'amitié, nos relations avec autrui et avec nous même ? Chaque membre de cette bande de pote est un peu de nous. C'est parfois gratifiant, et à d'autres moment agaçant. Sans être trop naïf mais en allant à l'essentiel, ce film fait un bien énorme. Pendant 2h34 (dont aucune minute n'est de trop), on se retrouve confronté à des situations plus ou moins communes. Chaque situation propose implicitement une introspection. Et quand le film se termine, que la vie nous ait déjà amené à nous en rendre compte ou non, on s'aperçoit à quel point le quotidien nous éloigne de ces choses essentielles que sont l'amour, l'amitié, nos relations avec autrui et avec nous même... Ce film va peut-être en déranger plus d'un malgrè son succès cette semaine, car c'est un pied de nez à l'individualisme et à la dictature du métro-boulot-dodo. Un bel hommage à la vie, et à tous les bons sentiments. Du rire aux larmes, un bien dingue !


"L'homme qui voulait vivre sa vie" de Eric Lartigau (Sortie le 03/11/2010)

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 19497384

Avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve, Niels Arestrup, Branka Katic, Estaban Carvajal Alegria, Enzo Caçote, Eric Ruf...

Durée : 1h55

Distribué par EuropaCorp Distribution

Synopsis : Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n'est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l'amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.



Nous avions vu la bande annonce il y a un moment déjà, et le cinéma dans lequel nous allons organisait une Avant-Première du film en présence du réalisateur Eric Lartigau, et de Romain Duris.
En voyant à quel point la bande annonce m'avait retourné, ma chérie m'a invité à cette Avant-Première. Nous avons donc eu le privilège de voir ce film qui sortira le 3 novembre avec en prime, une petite conférence avec les deux invités venus le présenter. Le film est l'adaptation du roman américain du même titre de Douglas Kennedy. Encore une fois, ce quotidien comme j'en parlais pour le film précèdent. Ce quotidien qui insupporte un homme à la sensibilité exacerbée. Au point que ses actes lui échappent. Le temps de mettre en place les modalités qui lui permettront de changer de vie, et voici que le film change radicalement de ton, de décor, d'ambiance, comme change la vie du personnage. Le remord, la culpabilité, la remise en cause sont des thèmes abordés. Et toujours ce besoin de Vie, cette excitation et cette énergie dépensée pour lui donner un sens. Magnifique.


Ces deux films sont de véritables odes à la Vie. J'espère que j'aurai donner envie à certains d'entre vous d'aller au cinéma ces prochains jours.
Je continuerai à l'avenir. Il y a de belles productions à voir.



J'ai vu sur canal plus hier soir les petits mouchoirs, effectivement un tres beau film, une ode a la vie comme tu dis
Revenir en haut Aller en bas
PK
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
PK

Nombre de messages : 866
Age : 43
Localisation : La tête mouillée entre tes cuisses
Date d'inscription : 28/09/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeSam 5 Nov - 18:38

Les petits Mouchoirs ?

J'ai trouvé ça à ch..., désolé mais c'est le cas et je suis amateur de ciné français...
Revenir en haut Aller en bas
ray
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
ray

Nombre de messages : 851
Age : 54
Localisation : gwada
Date d'inscription : 04/02/2008

Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitimeSam 5 Nov - 19:33

PK a écrit:
Les petits Mouchoirs ?

J'ai trouvé ça à ch..., désolé mais c'est le cas et je suis amateur de ciné français...

à chier tu dis ! ok alors en tant, qu'amateur tu aimes quoi ? qu'on puisses nous aussi dire notre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)   Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma) - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernière toile dans l'obscurité (sujet cinéma)
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rendez-vous au dernier carrefour :: Nous voilà de nouveau branchés sur le hasard-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser