Rendez-vous au dernier carrefour

Forum consacré à Hubert-Félix Thiéfaine.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Thiéfaine dans la presse et sur le net

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeJeu 27 Jan - 7:35

Une photo et ITV à propos d'autres artistes et albums ...

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Serge_11

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Numari15


Dernière édition par Loreleï2 le Mer 25 Jan - 13:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeSam 5 Fév - 12:35

XRoads de février , sortie le 16

Thiéfaine dans la presse et sur le net  18084010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeSam 5 Fév - 12:48

J'ai reçu un mail d'un pote pour me prévenir pour le Serge.
Il paraît qu'il y a un quizz thiéfaine et cabrel..trop bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Arnaud
T'essayais de demander du feu à un teckel


Nombre de messages : 1773
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 8 Fév - 17:47

Thiéfaine dans la presse et sur le net  20110203_hubert-felix-thefaine

Hubert-Félix Thiéfaine : « La médiocrité générale pollue le décor»

08 fév 2011 | Publié par N.P.L. |

Rebelle et enragé, Hubert-Félix Thiéfaine est toujours très en forme. La preuve avec son dernier disque (1).
Pourquoi avez-vous attendu cinq ans avant de sortir un nouvel album solo ?

Hubert-Félix Thiéfaine. Après le Scandale mélancolique tour en 2006, j’ai commencé à travailler sur un disque qui s’appelait « Itinéraire d’un naufragé » mais qui n’est pas sorti. A partir de 2007, je suis parti sur l’album « Amicalement blues » avec Paul Personne. Je pensais n’y consacrer que trois mois mais cela a pris plus de temps. Puis j’ai du être hospitalisé longuement et j’ai commencé à penser à celui-ci en repartant de zéro ou presque.

Pourquoi avez-vous demandé à des compositeurs de vous créer des mélodies ?
H.-F.T. Je l’avais fait pour « Scandale mélancolique » et j’ai souhaité continuer cette expérience. C’est intéressant de voir ce que les autres font sur vos textes. Cela dit, j’aime toujours autant écrire mes paroles et composer les musiques.

A 62 ans vous êtes toujours aussi enragé ! Quel est le moteur de votre révolte ?
H.-F.T. Il suffit de regarder comment fonctionne la société et de se tenir au courant des nouvelles ! Ma contestation est un trait de caractère peut-être lié à mes gènes et à mon éducation. La médiocrité générale dans tous les domaines pollue beaucoup le décor et les rapports entre les gens. C’est très énervant. On ne va pas vers le haut. On vit dans un monde d’épiciers dans lequel le prix des carottes est plus important qu’un poème.

Justement, que pensez-vous du paysage musical actuel ?
H.-F.T. J’avoue que pendant des décades j’ai écouté de la musique de manière excessive. Désormais mon luxe c’est le silence et la solitude. Cela dit, aujourd’hui je m’intéresse à la musique contemporaine et à des artistes comme Max Richter, Eno, etc.

Vous êtes peu médiatisé et pourtant toujours en haut de l’affiche. Une explication ?
H.-F.T. Je n’y suis pour rien si certains médias me boudent. Je suis poli et gentil. Chaque fois que je suis invité je raconte mes histoires et fais des sourires. En revanche peut-être que certains médias ont un problème avec moi… Heureusement il n’y a pas qu’eux pour transmettre les informations.

Propos recueillis par N.P.L.
http://www.info2tele.com/a-la-une/hubert-felix-thiefaine-%C2%AB-la-mediocrite-generale-pollue-le-decor%C2%BB/28155/

(1) Hubert-Félix Thiéfaine : Suppléments de mensonge. Sony. Dans les bacs le 28 février
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 29
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 8 Fév - 17:58

Merci beaucoup Arnaud pour cette interview. J'ai acheté le "Serge" aujourd'hui et le blind-test qu'Hubert a passé est sympathique à lire, puisque plutôt étoffé sur ses goûts et influences.

Il faut dire que la sélection est fortement personnalisé : Les Valentins, JP NATAF, Gainsbourg, Ferré, Brassens, Noir Désir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 8 Fév - 18:36

Puisqu'on met aussi la presse sur le net j'ai adapté le titre du topic , peux pas mettre le Parisien en haut ça marche pas pour insérer un post sans éditer le 1er post

http://zik-zag.blog.leparisien.fr/archive/2010/12/30/hubert-felix-thiefaine-va-vivre-une-bonne-annee.html#more


"Hubert-Félix Thiéfaine va vivre une bonne année 2011

Hubert-Félix Thiéfaine pour finir 2010? Là, j'avoue que je ne m'y attendais pas. Je n'ai aucun à priori sur le chanteur. J'ai même de bons souvenirs d'interviews avec lui. Mais je n'imaginais pas que le nouvel album de Thiéfaine, "Suppléments de mensonge", qui sortira le 28 février, allait me cueillir de cette façon. Pourtant, voilà encore un disque, à paraître en début d'année prochaine et qui hante déjà mes journées, avec ceux de Joseph d'Anvers, d'Applause, du Prince Miiaou (j'y reviendrai) ou de Mademoiselle K dont j'ai déjà parlé il y a quelques jours.

Thiéfaine démarre fort, avec son single, "La Ruelle des morts", superbe chanson nostalgique qui semble le renvoyer à des souvenirs d'enfance. "On avait l'âge des confitures, des billes et des îles au trésor", chante le parolier, évoquant aussi les filles, "qui nous faisaient goûter leur framboise, en bas, dans la Ruelle des morts". La musique est signée par le duo La Casa, à qui l'ont doit un premier album remarqué il y a deux ans et un petit tube avec "Go, Go, Go".

Le groupe ne m'avait guère enthousiasmé à l'époque, mais, cette fois, il offre deux merveilles à Thiéfaine, cette "Ruelles des morts" et un peu plus loin "Lobotomie Sporting Club" qui sent le rock des grandes plaines américaines.

Même réussite avec Ludéal, dont les albums me laissent de marbre, mais qui compose le deuxième bijou du disque: "Fièvre résurrectionnelle" où planent les influences de Calexico et de Morricone et là aussi l'envie d'échappée belle dans le texte de Thiéfaine: "6 milliards de pantins au bout de la lumière, qui se mettent à rêver d'un nouvel univers. Mais toi tu restes ailleurs, dans un buzz immortel, à fabriquer des leurres, en fleurs artificielles, pour les mendiants, qui prient les Dieux et les chimères, les trafiquants d'espoir aux sorties des vestiaires", balance Thiéfaine sur un tapis de guitares acoustiques et de trompettes avant d'ajouter un refrain à l'attention d'une créature réelle ou virtuelle: "Je t'aime et je t'attends", message simple, efficace, qui tranche avec des couplets de haute voltige.

Une autre femme hante le troisième titre encore plus réussi que les précédents: la "Annabel Lee" d'Edgar Poe qui a inspiré Thiéfaine, mais aussi son compositeur Arman Méliès. Je ne taris pas d'éloges sur ce garçon depuis des lustres. Le musicien fait encore des merveilles, ici, avec ces "3 poèmes pour Annabel Lee" et un peu plus loin dans "Infinitives Voiles", d'une finesse mélancolique totalement renversante.

Pendants ses 12 titres, magnifiquement produits par les Valentins, Edith Fambuena et Jean-Louis Pierrot ("Fantaisie Militaire" de Bashung, c'était eux), Hubert-Félix Thiéfaine ne faiblit jamais, enthousiasme et surprend à chaque instant.

Il va chercher Dominique Dalcan dont on parlait la semaine dernière ici même, pour l'élégant "Québec November Hotel". Il convoque JP Nataf des Innocents, pour qu'il lui compose le rock enlevé de "Garbo XW Machine" que son texte transforme en brûlot sexuel: "Prends mon pion dans ton circuit, j'aime tant ta froideur féminine", "Ne me dis pas que tes Anglais ont attaqué ta forteresse, que je dois déclarer forfait avec mon doberman en laisse."

L'auteur a donc toujours le sens de la formule. "Je rêve tellement d'avoir été que je vais finir par tomber", balance-t-il dans "Petit Matin 4.10 Heure d'été" qu'il a écrit et composé seul. Preuve qu'à 62 ans, Thiéfaine n'a besoin de personne pour écrire de grandes chansons, comme "Les Ombres du Soir", impressionnante montée en puissance et "Les Filles du Sud" qui boucle ce nouvel album incandescent.

Je suis prêt à parier que l'on va beaucoup parler de Thiéfaine cette année, parce qu'il prouve que des artistes français, installés depuis longtemps, peuvent encore faire d'excellents disques de bout en bout et pas seulement trois bons morceaux, complétés par du remplissage.

Bercy qu'il remplira le 22 octobre prochain devrait célébrer "Suppléments de mensonge" déjà l'un des grands albums français de 2011 "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 8 Fév - 19:45

...


Dernière édition par Arabesque le Mer 9 Fév - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Foxy
Tu rayes les mentions inutiles
Foxy

Nombre de messages : 371
Age : 49
Localisation : Au fond du premier pub
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 8 Fév - 19:48


Fidèle à ma ligne de conduite, je n'ai pas lu l'itv, seulement le com de la Besque...
T'inquiètes Besque, le plus important c'est l'album ! Je garde confiance...


Dernière édition par Foxy le Mar 15 Fév - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foxysback.hautetfort.com/
Suicide-laxatif
Tu tournes en rond dans ta psychose
Suicide-laxatif

Nombre de messages : 167
Age : 29
Date d'inscription : 16/12/2009

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 9:39

Assez fidèle à lui-même le Thiéf. Son coup de gueule sur la médiocrité est un peu plus caricatural qu'il ne devrait mais dans le fond, il a bien raison. Les NRJ music awards priment M Pokhora, les gens sont de plus en plus nombreux à en avoir marre de la Reality TV mais Tf1 et M6 s'ingénient à en inventer de nouvelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascenseur-de-22h43.skyrock.com/
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 10:53

supprime ton message Foxy, le mien n'apparaîtra plus et tout ira très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Le Doc.
T'as pris un golden Cadillac moi un double zéro
Le Doc.

Nombre de messages : 3091
Age : 22
Date d'inscription : 27/02/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 12:15

,Salut Anne

... Tu es déçue d'Hubert ou de toi ou un peu des deux Question


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 12:50

Oui oui, je suis déçue de moi.
Vive Hubert!! Je bois ses paroles !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 12:55

Suspect



lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 29
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 17:31

Avant de poster un quelconque message sur le sujet, j'ai réfléchi (ça m'arrive parfois bien que nécessitant un certain effort).
Cette réflexion m'a permis de passer outre le fait que ça soit Hubert qui donne son avis.
Pas que je sois dans le tout "Vive Hubert!! Je bois ses parole" mais, il faut avouer qu'en tant que fan, dans le sens péjoratif du terme, il faut savoir prendre du recul sur les dires de l'artiste que l'on admire.
Et bien ces paroles pourraient être le fruit de Mr Toulemonde habitant Bourgbuy-St-Poulet ou je ne sais quelle autre personne, j'adhère et n'y trouve pas une once de prétention. Je m'en explique :

Je n'apprends rien à personne si je dis qu'aujourd'hui la culture n'est en rien valorisée.
La musique n'est plus, sinon presque, que faîte de "commerce écoutable".
Les films qui font le plus grand nombre d'entrées ne sont pas, jusqu'à preuve du contraire les films d'auteurs mais bien les films à budget et à grand spectacle qui, bien que divertissants, font de nous des décérébrés devant l'écran (je dis nous, car je m'inclus dans la marre des décérébrés, bien que peu amoureux du cinéma à sensation).
Si ici, en tant qu'amoureux de Thiéfaine, la plupart d'entre nous ne souffre pas de "crispations cérébrales", s'intéresse à l'Art, la Culture (avec un grand C comme Connard !), fréquentent les musées, lisent, sont altruistes, vomisse Zemmour, je m'emporte alors j'arrête mon listing, ..., je croise chaque jour la foule et j'observe la médiocrité.

Mais la médiocrité n'est pas uniquement de notre volonté. Nous sommes tous contraint à la médiocrité. Nous pouvons résister. Mais avouez que c'est compliqué.

J'ai vingt ans et les personnes de ma génération avec qui je m'entends souffrent toutes (à plus ou moins grande échelle) de cette médiocrité dans laquelle nous sommes embarqués.

J'ai peur quand je dresse la caricature de la nouveauté et de la jeunesse. Ca ressemble à quelqu'un de saper à la mode, comme son voisin ou sa voisine, qui écoute le même commerce diffusé sur les grandes ondes, dont la culture ne se résume plus qu'à ce qu'lls veulent bien entendre de l'école, qui sont parachutés dans les grandes écoles de part la situation de leurs parents. Grandes écoles qui leur donnent droit de rédiger leur mode d'emploi, comme une machine de guerre économique (ça s'appelle un CV), qui pratique dès le plus jeune âge la discrimination en tout genre envers ceux qui n'ont pas, ne possède pas, l'individualisme que les médias et les politiques relayent avec brio.

La culture est vouée à disparaître.
La médiocrité ambiante me fait rudement flipper.
Vive Hubert, je bois ses paroles ! (ou presque).

Je me relis et me trouve ridicule, médiocre (puisque l'on parle de médiocrité, allons-y gaiement !).
C'est moi qui doit avoir un problème, désolé, je vous donne congés de tout commentaire quant à ce que je viens d'écrire, mais pour être complètement honnête avec tout ceux que j'apprécie ici, je clique sur "Envoyer", désolé.


Dernière édition par Adrien le Mer 9 Fév - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 17:34

arf ... là y'a pas de bouton " j'aime " comme sur facebook pour cliquer mais le coeur y est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 17:54

Foxy, please, supprime moi vite cette citation ou je dis des trucs dedans qu'il faut pas dire!!
Passque les leçons de morale, à mon âge, ça passe mal!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 29
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMer 9 Fév - 17:57

Arabesque a écrit:
Foxy, please, supprime moi vite cette citation ou je dis des trucs dedans qu'il faut pas dire!!
Passque les leçons de morale, à mon âge, ça passe mal!!!

Loin de moi l'idée de te blâmer Babesque, tu ne sais peut-être pas que tu fais partie de ceux qui m'ont gentiment accueillis malgré mon jeune âge, il y a un peu plus de cinq ans maintenant sur les forums consacrés à Hubert.

Je me suis juste permis de te citer pour donner mon avis.

Pour autant, mon post ne constituait en aucun cas une réponse ou un contre-argument à tes propos.

Juste une vomissure spontanée ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeLun 14 Fév - 10:04

http://gonzai.com/hubert-felix-thiefaine-supplements-de-mensonge

Thiéfaine dans la presse et sur le net  18280411

* Off The Record

2
HUBERT FÉLIX THIÉFAINE
« Suppléments de mensonge »
13 février 2011

La pochette est magnétique, le corps un peu décharné. L’homme semble fatigué, comme ses chansons. Artiste en trois mots, bien détachés s’il vous plaît. « Pas la peine d’emballer, c’est pour consommer tout de suite, merci ». Aucun express ne l’emmènera vers la félicité, mais son dernier disque est un contraste beau/brutal. Avec sa carrière, avec la concurrence. Noir et attachant, comme un magnet de la faucheuse collé sur le frigo.

On vit tout de même une époque formidable. Depuis que le bétail pleure la mort des vaches sacrées, j’ai comme l’impression qu’on est une poignée à éviter les enterrements pour écouter ceux qui ont encore le palpitant. Et pendant que d’autres voient le train passer, les cortèges de Bashung et consort, on trouve encore quelques imprudents pour se coller l’esgourde sur le chemin de fer, prêts à se prendre des wagons dans la gueule et en français dans le texte, s’il vous plaît.
Fantaisie Militaire, ça fait treize ans déjà. Le lecteur me voit venir : « Oh bien sûr, il va nous faire un parallèle en métaphores, on va se taper dix lignes de variations sur les soldats usés pour conclure au final que les deux sont tombés pour la France, morts en première ligne ». En 1998, Bashung ne m’inspirait pourtant rien d’autre qu’un vieux type peu bavard, le teint trop blafard pour carburer à la Contrex. Et puis il y avait eu cette interview découverte aux toilettes – le détail n’a pas vraiment d’importance, mais ça compte quand même – avec notre ami Alain qui déclarait « être un bon guitariste rythmique, un mec qui assure quoi, fasciné par le jeu de Keith Richards ». Ca m’avait mis la puce à l’oreille, premier ticket vers ses fantaisies blindées, première claque à s’en faire tourner le corps avec la tête bloquée dans un étau. Et dire que, depuis, on avait été bouleversé par une interview de Thiéfaine (même aux toilettes hein) ce serait un doux mensonge. A vrai dire, je pensais même qu’il était mort, pour vous dire comme son supplément de vie m’en touchait une sans secouer l’autre.

Douze ans plus tard, le couronnement mortuaire de qui vous savez a comme qui dirait un peu cassé l’ambiance. Ici et là, on parle de relève, de descendance, de qualités d’écriture en gestation chez tel ou tel papillon de nuit. Mais à vrai dire, nul ne semble prêt à occuper le boulevard ; les Biolay, Cantat, Aubert, Eiffel (quelle angoisse…) et l’armée de Mexicains dont on n’énumèrera pas les noms, trop peureux pour s’affranchir de l’héritage ou, à l’inverse, trop méprisants pour se rêver en icône nationale. Un problème générationnel certainement. Et c’est précisément ici qu’Hubert entre en scène. Avec prénom pareil, on l’avait pas vu venir.

Produit par les Valentins – maintenant vous comprenez la filiation avec Bashung – le dernier disque de Thiéfaine a des airs de terminus. Dernier disque, dans tous les sens du terme, et l’éloquence des albums auxquels on n’espère pas de suite. Douze chansons pour rédiger son testament, résumer l’histoire d’un chanteur dont on n’avait pour ainsi dire plus rien à foutre, et surprendre. Suspendre, ouais. Bousculer les mots sur La Ruelle des morts, boxant la rime avec la voix burinée de l’outsider qui ne sait plus vraiment si la caméra filme encore.
Les grands disques français ont toujours quelque chose à dire.

C’est une évidence qu’on a tendance à oublier, tant la liste des postulants est longue et la médiocrité palpable. Des grattements de cordes pour hurler « passe moi le sel », d’autres odes à Ronsard sur le temps qui passe ou le temps qu’il fait, des postures de mimes désarticulés prêts à toutes les concessions pour passer à la radio (s’ils savaient…), c’est à croire que la fuite des cerveaux ne touche pas que les chanteurs imposés à l’ISF. Encore une fois, les grands disques français ont toujours une histoire à raconter. Celles de Thiéfaine portent des noms compliqués, on y parle de fièvre résurrectionnelle, d’une Garbo XW Machine, de Compartiment C voiture 293 Edward Hopper, tout un charabia qui pourtant ne cesse de fasciner sur l’heure que dure le disque. Les textes jouent la ciselure, le grain de voix caresse le sable, ça sent le pathos à tous les coins de rue. Au détour d’un énième titre au nom alambiqué, Ta vamp orchidoclaste, l’auditeur prend la mélodie en pleine gueule, petit lapin blanc perdu sur l’autoroute : « J’ai rencontré des meufs que j’ai su éviter / Mais je crois que la chance n’est pas de ton côté / Si les hommes viennent de Mars et les femmes de Pigalle / T’as trouvé la plus dingue des espèces infernales ».

Thiéfaine, contrairement à l’accroche, ne trahit pas sa promesse. Littéralement à la dérive, comme il le chante dans les Trois poèmes pour Annabelle, magistrale chanson à écouter jusqu’au bout de la nuit en serrant les poings très fort, avec un chanteur cabossé qui siffle l’urgence à gyrophare. Les instrumentations, dès lors, ne font que mettre en relief une évidence, comme un tapis roulant pour porter des syllabes. Recrutés pour accoucher des douze morts-nés, Edith Fambuena et Jean-Louis Piérot redonnent des couleurs à la noyée. Lit de violons en tricot de peau, batterie jouée le cul à l’air, riffs discrets qui ravivent les cicatrices du grand brûlé, clins d’œil inconscients à la noirceur d’Interpol sur Les ombres du soir, autant vous dire qu’à l’arrière des berlines les trois n’ont pas dû beaucoup sautiller. Et Thiéfaine, ce grand échalas à la scoliose verbale, de décocher ses parades avant le grand KO. Est-ce qu’on l’aimera encore, dans cette petite mort ?

A l’autre bout du fil, pas de réponse, un appel à l’aide plutôt : « Une civière s’il vous plaît, pour rembobiner la souffrance ». Un disque de corbeau où les mots ne sont jamais collés au hasard, un supplément de mensonge rédigé comme une lettre à l’attention des suiveurs. « Bonne chance », semble-t-il leur dire, « gardez les aurores. Car la nuit je meurs ».

Hubert Félix Thiéfaine // Suppléments de mensonge // Sony
http://www.thiefaine.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
PK
Tu cuis ton coeur au bourre-couillon
PK

Nombre de messages : 866
Age : 42
Localisation : La tête mouillée entre tes cuisses
Date d'inscription : 28/09/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeLun 14 Fév - 14:20

Article space mais j'aime bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen.
Tu craques ta mélanco
Karen.

Nombre de messages : 476
Age : 50
Date d'inscription : 22/04/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeLun 14 Fév - 19:50

Hubert au lieu de prendre un corps-beau on te préfère avec ton beau-corps... Surtout là, dénudé...

Article 2023 et des poussières les beaux discours sont encore les plus courts.

On ne se prend pas au sérieux. Quelles débilités, je puis lire, si je peux encore vous parler c'est que mon pétard est enraillé.

Un coucou à Docky, ainsi qu' aux habitants du carrefour.

Karen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yannig
Tu retournes apaisé vers ta faune onirique
Yannig

Nombre de messages : 1049
Age : 48
Date d'inscription : 15/05/2009

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 15 Fév - 14:46

Loreleï2 a écrit:
XRoads de février , sortie le 16

Ben on n'est pas le 16, mais il est déjà sorti...

La couv' + l'édito + 1 photo dans le sommaire + 1 colonne de chronique de l'album + 6 pages sur Hubert (Photo / Article / Interview).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien
Tu jouis comme un phénix ivre mort sous les flammes
Adrien

Nombre de messages : 1404
Age : 29
Localisation : Encore plus loin ... AILLEURS
Date d'inscription : 23/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 15 Fév - 16:26

Apparemment la sortie était prévu hier :

http://www.journaux.fr/xroads_musique-danse_art-et-culture_124357.html

J'irai l'acheter demain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreleï2
Tu voudrais franchir la lumière
Loreleï2

Nombre de messages : 3263
Age : 44
Localisation : Chambre 2023
Date d'inscription : 01/10/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 15 Fév - 16:52

ça y est ça y est j' l'ai ... mouarf !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile
Foxy
Tu rayes les mentions inutiles
Foxy

Nombre de messages : 371
Age : 49
Localisation : Au fond du premier pub
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 15 Fév - 18:57

Arabesque a écrit:
Foxy, please, supprime moi vite cette citation ou je dis des trucs dedans qu'il faut pas dire!!
Passque les leçons de morale, à mon âge, ça passe mal!!!

C'est fait.
J'ajoute néanmoins que sur le fond, je suis d'accord avec toi quand au ton de cette itv.
Et je ne suis pas déçu d'Hubert.

Déçu de moi ? Oui, tous les jours, surtout en ce moment.
Mais on fait ce qu'on peut, que voulez-vous, surtout à nos âges... On essaie de vivre de son mieux et d'être la meilleur personne possible, cher Adrien. Et ce n'est pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://foxysback.hautetfort.com/
Arabesque
Vire cette pierre de ton coeur
Arabesque

Nombre de messages : 6033
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du passage obscur
Date d'inscription : 21/01/2008

Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitimeMar 15 Fév - 19:11

et non, c'est pas facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/brumehivernale
Contenu sponsorisé




Thiéfaine dans la presse et sur le net  Empty
MessageSujet: Re: Thiéfaine dans la presse et sur le net    Thiéfaine dans la presse et sur le net  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Thiéfaine dans la presse et sur le net
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans la presse !
» BASHUNG Alain
» Zappa dans la presse française
» HF Thiefaine
» Jouer seule dans un bar : comment m'amplifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rendez-vous au dernier carrefour :: Dernière station avant l'autoroute-
Sauter vers: